Online journal (www.statoechiese.it)
Online from january 2007
Menu

La religion dans les constitutions africaines: l’Afrique francophone entre héritage laïque et traditions religieuses

SUMMAIRE: 1. Introduction - 2. La démocratisation et l’héritage laïque - 2.1. La constitutionnalisation de la laïcité - 2.2. Une laïcité aux contours flous - 3. Ruptures et résurgence des spécificités africaines - 3.2. Réinvestissement du religieux dans l’espace public - 3.3. Références religieuses dans les nouvelles constitutions - 4. Conclusion - Références bibliographiques.

RÉSUMÉ: Alors que l’importance croissante de la religion en Afrique est un phénomène bien connu, les références religieuses dans les révisions constitutionnelles de ces dernières années est, en revanche, moins soulignée. L’héritage laïque greffé dans toutes les Constitutions d’Afrique francophone est à l’épreuve de pressantes revendications religieuses. Cette légitimation du religieux dans les chartes constitutionnelles donne lieu à son instrumentalisation par le politique et met en péril l’équilibre des forces sociales, juridiques et institutionnelles dans les pays francophones. Cette situation soulève ainsi la récurrente problématique de la réception, en Afrique, de modèles constitutionnels étrangers et plus généralement celle du statut des sources du droit en Afrique. Le rejet des modèles importés qu’on observe, sous le signe de l’authenticité africaine permettra-t-il de fonder l’État de droit sur des valeurs endogènes? Les dynamismes internes des sociétés africaines peuvent constituer des facteurs sur lesquels l’État africain peut s’appuyer pour, espérons-le, produire un modèle constitutionnel favorisant une gestion cultuelle beaucoup plus stable.

Download in PDF format